Pleins feux sur le LASER

Le mot "laser" est aujourd'hui devenu si familier que l'on en a oublié son origine. C'est un acronyme anglais qui signifie Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, ou en d'autres termes Amplification de Lumière par Emission Stimulée de Radiation. 

Son utilisation industrielle réside principalement dans les opérations de découpe et de marquage. Au cours de ces 20 dernières années, les équipements de production laser sont sans conteste ceux qui ont le plus évolué, tant sur le plan technique qu'en nombre de machines installées. Les constructeurs proposant des équipements laser sont aujourd'hui nombreux - une vingtaine sur Tolexpo - alors qu'on les comptait sur les doigts d'une main à la fin des années 80. 

La technologie laser ne cesse de gagner des parts de marché face à d'autres procédés de découpe, tels que le poinçonnage notamment, au point de devenir aujourd'hui quasiment incontournable dans tout atelier moderne de tôlerie-chaudronnerie

Outre la découpe à plat, le laser est également utilisé pour la découpe de tubes ou de profilés.

Les avantages de la découpe par procédé laser sont multiples : flexibilité (la transition entre deux productions est rapide car il n'y a pas de changement d'outils, contrairement au poinçonnage), diversité quasi illimitée des formes pouvant être découpées, précision et qualité de la coupe, imbrication optimisée d'où pertes de matière minimales, variété des matériaux acceptés, découpe d'acier dur et de forte épaisseur de plus en plus courante…

La découpe laser est également une technique parfaitement adaptée aux petites séries, évidemment hors pièces ne supportant pas de contraintes thermiques. On peut également ajouter la faible émission sonore de ce type d'équipements, un point particulièrement apprécié des opérateurs.

Sur le marché de la découpe laser des pièces de tôlerie, deux technologies se disputent le leadership : la fibre et le CO2, encore dominant. Mais depuis quelque temps, on assiste à une montée en puissance des ventes de lasers fibre qui présentent l'avantage d'une meilleure rentabilité, déterminée par une baisse des coûts d'exploitation liée principalement à une faible consommation énergétique et à une maintenance réduite.

L'avantage technique est également de plus en plus en faveur du laser fibre dont les avancées technologiques lui permettent d'usiner des épaisseurs autrefois hors de sa portée. En outre, ce dernier est capable de découper des matériaux réfléchissant tels le cuivre et l'aluminium, interdits au CO2. Mais ce dernier n'a cependant pas encore dit son dernier mot. En effet, nombre de constructeurs proposent encore des modèles de ce type. Dernier atout des modèles CO2 : leur prix d'acquisition inférieur à celui des laser fibre.

D'autre part, les fabricants de composants, tels que les sources laser et les têtes de découpe, ne sont pas en reste au chapitre des avancées technologiques et participent eux aussi au recul continuel des limites techniques.

Participez au salon 100% dédié à votre profession

Les visiteurs de Tolexpo sont des visiteurs ciblés à la recherche de nouveaux équipements et d’innovations technologiques, qu’il s’agisse du renouvellement ou de la modernisation de leur matériel, de l’adoption de nouvelles technologies, du renforcement de leur productivité, ou de leur mise en accord avec les normes et les réglementations.

Exposer à Tolexpo